L'HTML5 en fête, de quoi sonner la mort du flash ? Envoyer

Logos navigateursAnnoncé depuis longtemps, ce nouveau standard du web est progressivement implémenté dans les navigateurs. Ainsi, quasiment tous les navigateurs excepté Internet Explorer supportent désormais l'HTML5 et la tant attendue balise <video>. Cette balise est censée permettre l'implémentation d'une vidéo dans une page web en la plaçant simplement dans un élément <video> qui annonce au navigateur qu'il s'agit d'une vidéo. Le rendu est ensuite très simple et fluide, faisant l'économie de l'utilisation du plugin propriétaire Adobe Flash.

 

Si en apparence cette solution semble plutôt simple, elle pose toutefois un petit problème. Si la balise <video> permet d'outrepasser l'utilisation du plugin Flash, elle ne spécifie en revanche pas le codec utilisé par la vidéo. Or, Youtube a récemment annoncé tester l'utilisation de l'HTML5 pour le rendu de ses vidéos, ce qui est en apparence une très bonne chose. Problème: Youtube utilise le codec H.264 pour encoder ses vidéos, codec propriétaire au demeurant, qui nécessite l'achat d'une licence d'exploitation commerciale coutant la bagatelle de 5 millions de dollars à l'année. Et voilà comment la branche 3 de Firefox, pourtant compatible HTML5, se retrouve dans l'impossibilité d'afficher les vidéos affichées en HTML5 sur Youtube. Safari (Apple) et Chrome (Google) s'étant affranchis de la licence, ces deux navigateurs sont, eux, en mesure d'afficher les vidéos en HTML5 sur Youtube.

 

La fondation Mozilla a officiellement pris position sur le sujet, refusant purement et simplement de faire l'acquisition d'une licence d'exploitation pour le codec H.264 et suggère aux acteurs du Web de recourir à l'utilisation du codec OGG pour encoder leurs vidéos.

 

Comme quoi, l'HTML5 n'a pas encore sonné la mort de Flash.

 

NB: Activez le programme Youtube HTML5 iciRegardez vos vidéos sur Dailymotion en HTML5 ici

 

Un avis, une réaction ? On en parle sur le forum.

Mise à jour le Mercredi, 24 Mars 2010 19:47
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir