Y-a-t-il des inconvénients à passer sous Linux ? Envoyer

Parce que ce site se veut être le plus objectif possible, il me semble judicieux d'évoquer les inconvénients qu'un passage à Linux peut comporter. Il ne s'agit en fait pas de réels "inconvénients" à proprement parler, mais il est clair qu'à un poste de travail sous Linux, correspond un certain usage. En effet, avant de faire le grand saut et d'installer une distribution Linux, il faut clairement identifier l'usage que l'on a de son ordinateur, et s'assurer que l'on pourra faire tout ce que l'on souhaite sous son nouveau système Linux.

 

Les jeux: Les jeux tel qu'ils sont vendus dans le commerce ne fonctionnent pas sous Linux. Si vous achetez le dernier carton d'Ubisoft à la fnac, quand vous insérerez la galette dans votre lecteur cd/dvd, il ne se passera rien. La raison à cela est simple, les -gros- éditeurs de jeux vidéos ne développent tout simplement pas de version de leur jeux pour les systèmes Linux. En effet, la "population Linux" est bien trop peu nombreuse comparée à l'investissement colossal que représente le portage d'un jeu vidéo sur un nouvelle plate-forme.

 

Les usages spécifiques:  Certaines professions utilisent des logiciels ultra-spécifiques pour couvrir leur besoins. Les logiciels spécifiques sont souvent développés exclusivement pour Windows (et Mac OS dans le meilleur des cas...) et n'ont parfois pas d'équivalent sous Linux. Ainsi, si dans le cadre de votre travail, vous êtes amenés à créer et éditer des documents sous des logiciels tels qu'Xpress, Photoshop CS Series ou encore des logiciels très sophistiqués de création 3D, il n'existe peut-être pas d'équivalent à votre logiciel spécifique sous Linux. Une fois de plus, il est bon d'avoir pris connaissance de l'existence ou non des logiciels dont on a besoin sous Linux. Cela permet souvent d'éviter de sombrer dans le cliché du type "Linux c'est trop de la me*#&".

 

Le matériel très spécifique: Une fois de plus, si vous avez un usage spécifique, veuillez vous assurer qu'il existe des pilotes qui assurent le bon fonctionnement de votre matériel sous Linux, ou que celui-ci est supporté nativement. Les caméscopes numériques et autres tablettes graphiques ou interfaces audio firewire ne sont pas nécessairement supportés sous Linux. Là encore, si un matériel ne fonctionne pas, c'est bien souvent que son constructeur ne publie tout simplement aucun pilote pour Linux et aucune documentation permettant la création de pilotes libres.

 

C'est à peu près tout. Pour ce qui est du reste, le passage à Linux comporte un bon nombre d'avantages, c'est par ici.

Mise à jour le Lundi, 13 Avril 2009 15:44