Ubuntu 7.10 (Gutsy Gibbon) est là ! Envoyer

Ubuntu Logo

6 mois après la 7.04 (Feisty Fawn), Ubuntu revient en force sous sa version 7.10 (Gutsy Gibbon).

Un paquet de nouveautés au menu et non des moindres.

A noter :

  • Noyau 2.6.2
  • Gnome 2.2
  • Compiz Fusion (issu du mariage entre Beryl en Compiz)
  • Recherche de bureau
  • Changement de sessions utilisateurs à la volée
  • Configuration dynamique des écrans
  • Installation automatique des imprimantes
  • Ecriture NTFS (très appréciée de ceux qui ont encore fenêtres™ sur leur disque dur.)

 

J'ai eu l'occasion d'installer Ubutnu 7.10 sur mon Acer Aspire 7720G-302G25Mi GA flambant neuf. L'installation n'a pas posé de problème majeur, si ce n'est le son. En effet les pilotes n'ont pas pu être intégré dans Ubuntu 7.10 car ils ont été disponibles trop peu de temps avant la sortie finale de la distribution. Le problème a été réglé à la main sans souci. Pour le reste tout c'est passé sans problèmes, wifi opérationnel dès le premier démarrage, pilotes graphiques Nvidia installés d'un seul clic grâce au gestionnaire de pilotes propriétaire, bref la routine quoi.

 

Au premier démarrage, après l'installation de quelques logiciels incontournables et un changement de fond d'écran, voici à quoi mon bureau ressemblait :

 

Bureau Ubuntu 7.10 (Gusty Gibbon)

 

Les premières impressions d'utilisations sont connues, la simplicité et le côté très lissé de cette distribution. On note (ou du moins je note) une amélioration significative de la gestion du WPA2 en natif, ça marche sans aucun problème, out-of-the-box comme on dit chez les geeks.

 

La preuve en images :

 

Gestion du WIFI sous Ubuntu 7.10 (Gusty Gibbon)

 

L'expérience internet est toujours aussi bonne, tout est disponible d'entrée de jeu, navigateur, messagerie instantanée, client mail.

Firefox est toujours aussi robuste, il vous propose d'installer les plugins manquants d'un simple clic, très appréciable pour les novices. Pour ce qui est de la messagerie instantanée, c'est Pidgin qui est là. Pidgin n'est en fait qu'un Gaim renommé suite aux plaintes d'AOL qui exploite cette marque. N'ayez donc crainte, ça marche toujours aussi bien.

Pour ce qui est du multimedia, après une rapide installation des codecs grâce à Automatix (plutôt décrié par la communauté , mais que faire, j'aime bien ce truc...) j'ai été en mesure d'écouter mes mp3 et de regarder mes videos. Notez qu'Ubuntu vous propose d'installer les codecs necessaires à la lecture de votre contenu multimédia dès que vous cliquez dessus. Vous n'avez donc qu'à cliquer sur un mp3 pour installer les codecs necessaires.

Pour la musique, je suis toujours fan de RhythmBox, ici disponible dans sa version 0.11.2 :

 

RhythmBox sous Ubuntu 7.10 (Gusty Gibbon)

 

Pour la vidéo, vlc est toujours mon chouchou, c'est incontestablement le lecteur vidéo multiplateforme le plus robuste qui existe :

 

VLC sous Ubuntu 7.10 (Gusty Gibbon)

 

Les effets 3D sont présents et activés par défaut (dès lors que votre carte graphique le permet et que vous avez installé les pilotes adéquats). Cependant, leur configuration n'est pas très aisée et doit se faire par un menu spécifique quelque peu dissimulé dans Système -> Préférences -> Apparence -> Effets visuels

 

Paramétrage des effets 3D sous Ubuntu 7.10 (Gusty Gibbon)

 

Je ne sais pas si je suis le seul "gueulard" de service, mais je trouve que l'accès à cet fonctionnalité phare d'Ubuntu est un peu difficile. Aucun menu permettant de configurer les effets 3D ne saute aux yeux. Pire encore, sans l'installation de CCSM (compiz configuration settings manager) impossible d'avoir accès aux effets les plus avancés, qui sont pourtant la vitrine de compiz. Je pense donc de ce côté qu'il y a des choses à revoir, afin de faciliter l'accès à cette fonctionnalité de bureau 3D qui tend à devenir un standard.

En définitive, Ubuntu reste une distribution d'excellente facture, accessible à tous et très évolutive. Les améliorations sont perceptibles tous les 6 mois et cette distribution est promise à un très bel avenir. J'ai d'ailleurs installé Gutsy Gibbon sur l'intégralité de mon disque de 250Go et je vais lancer une procédure de remboursement de licence auprès d'Acer incessamment sous peu. Je suis donc convaincu qu'il est possible de tout faire sous Linux et de faire totale abstraction de fenêtres™.

Mise à jour le Dimanche, 01 Mars 2009 20:36